Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Bastien

Adiou,

boudin noir

Aujourd'hui, je vous présente une spécialité du Tarn, de la région toulousaine, du Lauragais et du Ségala et même de l'Aquitaine, le boudin noir "Galabar".

Le melsat est une charcuterie à base de porc, de sang de porc (qui donne cette couleur noire), du sel et de poivre.

Il existe plusieurs recettes, je vous donne aujourd'hui, celle que l'on utilise dans les campagnes tarnaises.

On met dans un grand faitout tous les morceaux du cochon qui ne sont pas très nobles (oreilles, gorge, langue, joues...). On les fait cuire de longues heures dans de l'eau, jusqu'à ce qu'ils soient tendre. Puis on les hache.
 

On mélange cette mêlée de porc et le sang, puis on y ajoute le sel et le poivre.
 
Cette farce est poussée dans des boyaux (si possible de bœufs, ils sont plus solides et plus gros) par le biais d’un poussoir.

Le boudin noir est ensuite cuit pendant 40 mn à 2 h, dans de l’eau frémissante.
On pique avec une aiguille pour éviter qu’il n’éclate à la cuisson. Il est ensuite égoutté.

On peut aussi le sécher comme une saucisse sur une perche pendant quelques jours jusqu’à un mois, ou le congeler directement.
 
Il est parfait pour les apéros, pour les tapas, ou pour manger avec une salade.
 
Comme vous pouvez le voir, c'est exactement la même recette que le melsat, sauf que l'on a remplacé la farce (Pain et œufs) par du sang.
 
boudin noir

Addissiatz

Bastien

 

 

Commenter cet article